MATERNITE: Mon premier trimestre

Une belle aventure vient de commencer et c’est juste fabuleux. Je voulais tout d’abord vous remercier pour tous les messages plein de tendresse que vous m’avez envoyés. Ca me fait vraiment chaud au cœur ! Aujourd’hui je vais continuer de vous parler de cette grossesse, je vais vous raconter mon premier trimestre qui s’est particulièrement bien passer. D’ailleurs à l’heure que je vous parle tout va très bien, sachez le.

Mon livre de bord qui m’accompagne partout et me guide tout au long de ma grossesse (disponible à Cultura)

L’ANNONCE AUX PROCHES:

L’annonce s’est faite très simplement et très vite de notre côté. Dès que la prise de sang nous a confirmé que nous attendions un enfant, nous avons tout de suite appelé nos parents respectifs et nos grands-parents… Tout le monde était heureux. C’est toujours un moment d’émotion que d’apprendre que vous allez devenir grands-parents ou arrière grands-parents. Nous avons pas réussi à garder ça que pour nous. La famille pour nous est très importante. En plus c’était en plein confinement, alors le seul moyen de communiquer était le téléphone. Une bonne nouvelle comme ça, ça se partage !

Pour ce qui est de mes amis, par contre, j’ai préféré attendre les 3 mois de grossesse pour être certaine que tout aille bien, etc. Alors, une fois les 3 mois passé, j’ai fais une annonce à mes amis qui ont étaient heureux d’apprendre cette nouvelle. La venue d’un enfant est toujours un heureux évènement. Ca c’est fait simplement et sans chichi. Je suis une personne simple, alors il est vrai que pour des annonces de ce genre, je ne cherche pas à surprendre.

Mon album de grossesse que j’adore remplir avec le futur papa (Disponible à Cultura)

MES SYMPTOMES:

Alors, entrons dans le vif du sujet. Les symptômes de grossesse varies d’une femme à une autre. On ne sait pas vraiment ce que la vie nous réserve. Depuis que je suis enceinte, le vrai symptôme qui m’enquiquine, est la fatigue permanente. J’ai beau m’endormir tôt, faire de longue nuit, je ne me repose pas. Quoi qu’il arrive je me sens fatiguée. Il y des jours un peu mieux que d’autre, qui me permette de faire mon sport, d’aller travailler normalement. Mais il y a des jours où à peine je me lève que je me sens épuisée, et là, je me dis: « Aujourd’hui ça va être difficile » et ça ne loupe pas. La joie du début de grossesse !

Pour ce qui est des nausées et vomissements, je suis une de ces femmes chanceuses. J’ai eu quelques petites nausées en tout début de grossesse, mais rien de bien embêtant et aucun vomissement. Je me sens bien de ce côté là. Je peux manger tout ce que je veux sans être écœurée et ça c’est cool. Par contre effectivement mes goûts gustatifs changent. Moi qui adore les bananes, je ne peux plus en manger, ça ne passe plus et le maïs, c’est même pas la peine. Les hormones nous provoque des choses bizarres dans notre corps, quand même.

Un des symptômes qui m’embête beaucoup depuis mon 3ème mois de grossesse sont les boutons. Et oui, bingo, les boutons font leurs réapparitions. C’est quelque chose que je redoutais et bim, c’est pour moi. C’est difficile de se réveiller le matin et de voir son visage se remplir de gros boutons, comme lors de notre adolescence. Il y a des jours mieux que d’autres, mais quand les poussées sont présentes c’est pas facile. Heureusement le maquillage existe et permet de camoufler les imperfections en période de crise…

Ah et les cheveux… On nous dit souvent: « Tu verras pendant ta grossesse tes cheveux seront beaux, brillants, machin, machin » … Ouais bah, ce n’est pas le cas pour moi malheureusement. Depuis que je suis enceinte je me coltine une jolie dermite séborrhéique sur le cuir chevelu. J’ai les cheveux gras au bout de 2 ou 3 jours de lavage, alors qu’avant je les tenais une semaine. En plus de ça, je commence à les perdre. Génial ! Normalement on a tendance à les perdre après l’accouchement et tristement pour certaine, on peut les perdre pendant la grossesse et c’est ce qui m’arrive. En plus il n’y a pas grand chose à faire. Alors il faut prendre son mal en patiente et traiter ça naturellement. Vive l’huile de ricin !

Et le petit dernier désagrément, sont les petits malaises. Ca m’arrive assez fréquemment. Rien de grave ne vous inquiétez pas ! Mais parfois, d’un seul coup je ne me sens pas bien, j’ai la tête qui tourne et il faut tout de suite que je m’allonge ou m’assoie. Je bois un bon coup, je mange un petit morceau de chocolat noir et quelques minutes après ça va mieux. Et oui, notre corps change, un petit être pousse en nous, donc notre corps se sent plus fragile, ce qui est normal.

MA NOUVELLE ROUTINE BEAUTE DU VISAGE:

Enceinte, nous devons faire attention aux produits que nous utilisons. Vive le bio et le naturel ! Alors avec les hormones, vu que ma peau fait des siennes et ne m’écoute plus, il a fallu revoir toute ma routine beauté. Quand on a le même problème que moi, il ne faut surtout pas agresser sa peau et la nettoyer trop souvent. Il faut la nettoyer avec un produit doux et sans savon. Il ne faut pas le faire tous les jours, 2 à 3 fois par semaine suffit. Les autres jours, il faut la nettoyer avec de l’eau thermale. Votre peau vous remerciera.

Qui dit bouton, dit maquillage. Qui dit maquillage, dit démaquillage. Avec une peau sensible et à imperfection, le lait démaquillant est recommandé. Il est vrai que je vois un mieux sur ma peau, elle est bien plus lumineuse et plus radieuse.

Ensuite, même si nous avons des boutons, il faut surtout hydrater notre peau. C’est hyper important. Ma crème hydratante comporte de l’acide hyaluronique ce qui permet de lisser ma peau et d’améliorer les imperfections au fur et à mesure que ma peau crée des boutons. Sincèrement, malgré tout, ma peau est lisse, lumineuse, et avec très peu de marque de cicatrice. Merci l’acide hyaluronique !

PSYCHOLOGIQUEMENT, COMMENT JE ME SENS ?

Depuis que je suis enceinte je me sens tellement plus apaisée. Je suis bien moins stressée que d’habitude, moins anxieuse et je relativise sur beaucoup de chose. Je me rends compte que ma vison de la vie change, ma façon de penser aussi. Je deviens une « véritable » adulte. Les crises d’angoisses ont disparues, les crises de paniques aussi et ça, bordel, que je suis contente ! On me disait souvent qu’enceinte ça ne ferait qu’accentuer ce problème et bien au contraire ! Ca m’a calmé et ça m’a permis de me recentrer sur moi et mes ressenties.

Par contre, je suis déjà quelqu’un d’hypersensible, alors comme vous le savez, un rien peut me faire rire ou pleurer. Alors là, avec les hormones, ça c’est amplifié. Je suis très vite émotive, très vite contrariée. Mais pour le moment ça va, j’arrive à gérer mes émotions, même si parfois elles prennent le dessus sur moi.

Et puis, depuis que j’ai eu la première grosse échographie des 3 mois et que j’ai pu voir mon bébé, j’ai pris conscience que j’allais réellement devenir maman. Les petites larmes étaient présentes. Je comprends jour après jour, que bientôt nous serons 3 et que notre vie va changer, définitivement. Ca me fait un peu peur, bien sûr, mais en même temps, c’est normal. Mais à côté de ça, je crois que j’attendais inconsciemment, cet évènement depuis longtemps, alors je vois les choses du bon côté et je me dis que tout ce qui nous attend, sera de la joie et que du bonheur !

14 réponses sur « MATERNITE: Mon premier trimestre »

  1. les premiers mois sont souvent les plus difficiles, nausées, fatigues, changement au niveau des hormones, tout le corps travaille, et tu vas t’y habituer, mais c’est vers la fin du 4ème mois qu’on commence à être plus en forme, à avoir plus d’énergie, on mange plus, en tous les cas il faut que tu profites de tous les moments qui vont venir, les mouvements du bébé, c’est la magie de la maternité ! biz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s