C’EST UNE PETITE POUPEE …

Nous avons appris très vite le sexe de notre futur enfant, mais il est vrai que nous avons gardé le secret un petit moment, car déjà nous voulions être sûr qu’il n’y est pas d’erreur, et puis c’était un moment que l’on voulait partager qu’entre nous. Désormais la grossesse avance tranquillement mais surement, je rentre bientôt dans le 3ème trimestre et donc, nous avons fait le choix de dire le sexe avant la naissance. Lors de la 2ème échographie du second trimestre, on nous a bien affirmé qu’il ne pouvait plus y avoir d’erreur. Alors est-ce un petite fille ou un petit garçon ? Je vous raconte notre petite aventure …

Depuis le début de ma grossesse, c’est la question que tout le monde me pose : mais quel sexe aura notre futur enfant ? Honnêtement pour ma part, cela n’a jamais été une préoccupation, je ne me suis jamais posé la question du sexe, c’était surtout mon entourage proche qui avait hâte de savoir. Je n’ai jamais eu envie d’avoir plus un garçon qu’une fille ou vice versa. Tant que mon enfant était en bonne santé, que la grossesse se passait bien, pour moi, c’était parfait. Au tout début que je suis tombée enceinte, ma gynécologue m’a expliqué qu’elle surveillerait mon bébé tous les mois en réalisant une échographie, premièrement pour me rassurer en tant que future maman, mais aussi pour permettre de suivre l’évolution de futur bébé. Ce qui est une vrai chance je vous l’accorde ! Car il est vrai que certaine maman n’ont pas eu la chance d’avoir des échographies tous les mois. A chaque visite, je prends plaisir à voir bouger mon bébé, à entendre son petit cœur, à connaître son poids, sa taille, etc…

Malheureusement en temps de Covid, le papa ne peut pas participer à toutes les échographies, il peut seulement être présent pour les 3 obligatoires, ce qui est déjà pas mal ! D’ailleurs, le papa lui avait une préférence pour le sexe de son enfant : son envie était d’avoir un garçon.

Rendez-vous pour la première échographie du premier trimestre, on nous dit souvent qu’il est possible de connaître le sexe car désormais nous faisons beaucoup de progrès à ce niveau là. Quand nous sommes arrivés au rendez-vous, je me suis installée, avec le papa sur ma gauche et pour lui, c’était la première fois qu’il faisait la rencontre avec son futur enfant. C’était un grand moment d’émotion, pour lui, comme pour moi. L’échographe nous montre notre petit bout de la tête au pied, nous fait écouter les battements de son cœur et nous explique plusieurs choses sur son développement. Et puis elle en vient à cette question ultime : Avez-vous envie de connaître le sexe de votre bébé ? Avec le papa on s’est regardé et bien évidemment qu’on voulait savoir, car se garder la surprise était quand même assez difficile psychologiquement. Elle a commencé à bien regarder le corps de notre futur bébé et puis le verdict tombe : Je suis sûre à 80% pour c’est une petite fille !

J’ai eu un grand sourire qui s’est affiché sur mon visage, mais ça aurait été la même chose si on m’avait dit que c’était un garçon. Mon chéri lui était content, mais à eu une petite part de déception car il aurait tant voulu avoir un garçon. Quand nous sommes partis, nous avons discutés et malgré son envie il était très content d’avoir une fille, ou tout simplement d’attendre un enfant. Nous avons partagé cette petite information seulement à notre famille proche car le pourcentage n’était pas à 100% sûr. Alors en rigolant mon chéri me disait : Peut-être qu’elle s’est trompée et qu’à la prochaine échographie on nous dira que c’est un garçon. Alors je lui ai expliqué que je comprenais son envie naturelle d’avoir un garçon mais qu’il se rendra compte que c’est un vrai bonheur et qu’il pourra créer un vrai lien unique avec sa future petite fille !

Le mois qui a suivi la grosse première échographie, j’ai eu mon rendez-vous (comme tous les mois) avec gynécologue, qui elle a revérifié le sexe. Bingo, d’après elle aussi c’était bien une fille ! L’échographe ne s’était pas trompée. Alors quand je suis rentrée à la maison j’ai raconté ça mon chéri, mais lui il attendait la 2ème grosse échographie pour en être certain. Et puis, ce jour là est arrivé. Nous y sommes allés, nous avons pu revoir notre beau bébé grandir comme il se doit, être en bonne santé, bouger dans tous les sens et puis se cacher le visage, à notre grand regret. Car oui, depuis le début je n’ai toujours pas pu voir le visage de mon futur enfant. Ca sera la surprise à la naissance ! L’échographe fait le tour de tout son organisme, tout va très bien, son développement est parfait et puis, on en revient au « sexe ». Elle regarde et nous montre ce qui se cache entre ses jambes et sa première impression était bonne : C’est et ça sera une petite fille. A ce moment-là, j’ai réellement pris conscience, car sur l’image on voyait bien que le sexe était formé et qu’il ne pouvait plus y avoir d’erreur. Le papa lui aussi à pris conscience et au final, il en était vraiment très content !

Nous sommes sortis main dans la main avec la joie d’attendre une petite fille, un enfant ou plutôt, une petite poupée, qui nous a toujours pas montré son visage, mais qui je suis sûre sera magnifique. Elle est arrivée comme ça par hasard, du jour au lendemain. Elle s’est faite discrète jusqu’à maintenant et depuis cette annonce officielle, mon ventre a commencé à s’arrondir. Elle illumine déjà nos journées, elle nous apporte beaucoup de choses dans notre couple et elle va permettre de réaliser un de nos plus grands souhaits : fonder notre propre famille. Merci petite poupée.

4 réponses sur « C’EST UNE PETITE POUPEE … »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s