MON 8 EME MOIS DE GROSSESSE : La fin est proche

Me voilà presque à la fin de ma grossesse, je n’en reviens pas à l’allure où sa passe. Ce 8ème mois c’est très bien passée, je l’ai très bien vécu et j’ai eu très de peu de symptômes gênants. La fin de ma grossesse se passe vraiment bien et je profite de ses dernières semaines le plus que possible. Dans ce 8ème mois, j’ai eu mon dernier rendez-vous avec ma gynécologue qui m’a suivi tout le long de ma grossesse. Baby girl est bien positionnée (la tête en bas), donc si tout va bien j’accoucherai par voie basse et je l’espère de tout mon cœur. Pour ce qui est du poids, elle est estimée à 3kg500 si je tiens jusqu’au terme (pour la date du terme, je préfère qu’on le garde pour nous et pour notre intimité). Donc vous l’aurez bien compris, elle aura bien profitée à l’intérieur de mon ventre et elle aura bien puisée dans mes réserves et j’en suis plus que contente !

Le seul petit bémol que j’ai rencontré lors de cette visite chez la gynécologue est que l’on s’est rendue compte que j’ai une varice vulvaire. Mais vous allez vous dire : qu’est-ce que c’est que ça ? Et bien oui, on en parle très peu, c’est assez tabou d’ailleurs et je ne comprends pas pourquoi. Je vous explique : une varice vulvaire est tout simplement une varice qui se positionne aux parties intimes. Oui ce n’est pas glamour je vous l’accorde, mais il faut savoir que ça existe. Ca n’arrive pas à beaucoup de femmes, mais malheureusement j’en fais partie. Le plus embêtant est que c’est gênant, que ça démange et que ce n’est pas très esthétique. Mais mise à part ça, ce n’est rien de plus grave. Ca peut faire mal à certains moments, mais je ne me plains pas trop. Il n’y d’ailleurs aucun traitement pour cela, il suffit de porter des bas de contentions au quotidien, de boire beaucoup d’eau et de marcher au maximum pour que la circulation du sang se fasse correctement. Avant que j’arrive à mes 8 mois de grossesse, je ne connaissais pas du tout ce désagrément et bien voilà, je l’ai découverts grâce à mon corps (ahah).

Pendant ce 8ème mois, j’ai aussi eu beaucoup de rendez-vous médicaux à la maternité. Il faut d’ailleurs savoir que les deux derniers rendez-vous de suivi de grossesse doivent être effectués à la maternité où vous souhaitez accoucher, c’est une obligation. Cela leur permets de vous connaître et de suivre de plus prêts cette fin de grossesse avant de vous revoir le jour de l’accouchement. Comme je vous le disais dans un autre article de mon suivi de grossesse, j’ai souhaité prendre rendez-vous avec une sage-femme au lieu d’un gynécologue. Pourquoi ? Parce que je trouve que le lien et le contact est complètement différent. Il ne faut pas oublier que ce sont les sages-femmes qui mettent au monde nos enfants, alors j’avais envie de faire confiance à une d’entre elle et de me sentir plus à l’aise lors des rendez-vous médicaux.

Lors de ce rendez-vous tout c’est très bien passé, elle apprend à vous connaître en vous posant des questions sur vous, sur votre grossesse etc… Comme chez la gynécologue, elle vous pèse (et oui, malheureusement c’est tous les mois), nous écoutons le cœur du bébé pour voir si tout va bien et ma poupée est en pleine forme. Elle mesure le ventre, prends la tension, enfin des choses traditionnelles. Mais pour ma part, je lui ai expliqué que j’avais beaucoup de contractions et que par moment elles étaient douloureuses, alors par précaution, elle a voulu vérifier le col et là, surprise ! Je suis déjà dilatée à 1 doigts (= 1cm) ! Alors ma sage-femme m’explique qu’au terme où je suis actuellement il n’y pas de risque pour mon bébé et que ce n’est pas grave si vraiment le travail se déclencherai, mais bien évidemment, il faut quand même ralentir le rythme et se REPOSER ! Elle me prescrit de l’homéopathie pour justement aider le col à maturer, je trouve ça excellent et moi je suis complètement pour cette médecine douce.

Pour le coup, j’ai eu aussi rendez-vous le même jour avec l’anesthésiste. Il faut savoir que ce rendez-vous que l’on veuille la péridurale ou non, est obligatoire. Car il faut toujours prévoir au cas où si l’accouchement ne se déroulerai pas comme on se l’imaginait. Je trouve que c’est rassurant et que tout est mis en place pour que le jour J, tout soit pris en charge. Lors de ce rendez-vous vous remplissez un questionnaire sur votre état de santé et tout le tra la la. Je ne vous dirais pas ce que je souhaite faire pour mon accouchement car je pense vous écrire un article à ce sujet quand cela se sera passé. Mais sachez que quoi que vous choisissez les médecins respectent notre choix. C’est notre corps et notre accouchement, on fait alors ce que l’on veut et peut importe ce que l’on choisit, nous sommes toutes des femmes fortes !

Et puis, bien évidemment j’ai enfin fini mes séances de préparations à l’accouchement qui étaient juste géniales ! La sage-femme nous a appris tellement de chose, nous a fait prendre conscience qu’il n’est pas nécessaire d’avoir pleins d’accessoires pour bébé et que le minimum suffit. C’est le marketing d’aujourd’hui qui nous mets la pression, on se dit que si on achète pas si ou pas ça, et bah ça craint… Et bien pas du tout ! Bien au contraire, elle nous a expliqué qu’il y a pleins de choses qui ne servent à rien, et que ça fait du bien de l’entendre ; et de réaliser que ce n’est pas parce que nous avons pas tous les équipements à la mode que nous serons de mauvais parents. Le plus important est d’être présent au quotidien pour son futur bébé et de lui donner tout l’amour que l’on porte en nous. Malgré le covid-19, pour le dernier rendez-vous de ces cours de préparations à l’accouchement, mon homme à pu être présent et c’était génial. On a pu visiter la maternité en visio et revoir tous les points importants mais cette-ci en couple. Je ne regrette pas d’avoir participée à ces cours, bien au contraire, je suis aujourd’hui prête et sereine pour accoucher. Je remercie encore beaucoup cette superbe sage-femme !

Mes symptômes et mon moral :

Les symptômes de ce 8ème mois de grossesse n’ont pas été nombreux. Comme je vous le disais plus haut, je souffre de contraction mais ça depuis un petit moment maintenant donc je suis habituée. Et puis cela me rassure, au moins je sais déjà ce que c’est et psychologiquement je me sens prête à les affronter. J’ai aussi ma varice vulvaire que j’ai appris à acceptée, je n’ai pas le choix me direz-vous. Alors je porte mes bas de contentions sous tous mes pantalons ou jeans et je continue des petits exercices pour améliorer ma circulation du sang. Mise à part ça, je n’ai rien d’autres en symptômes, alors je sais qu’encore une fois je suis chanceuse. Par moment je ressens des décharges électriques dans le col, mais ça c’est mon bébé qui appuie avec sa tête, elle se positionne pour le jour j, donc c’est rassurant. Je ressens quelques petites gênes au niveau des ligaments et je souffre du dos. Mais ce sont des choses classiques et tout à fait normal. Alors encore une fois, je n’ai pas à me plaindre.

Pour ce qui est du morale, tout va très bien ! Je me sens heureuse, je pense beaucoup à l’accouchement, je m’imagine aussi beaucoup l’après accouchement. Je me créer un imaginaire dans lequel je me sens rassurée. Je pense vraiment être prête à accoucher et pourtant au début j’avais vraiment très peur de ça. Bizarrement je crois que je n’ai plus peur, car je travaille sur ce point depuis le début de ma grossesse et je pense que du coup j’ai fais le nécessaire pour me sentir en sécurité et en accord avec mon corps. J’ai hâte de rencontrer mon bébé et de le serrer fort contre moi. Au fur et à mesure que les mois passent et je me sens déjà maman. Je continue de lui parler beaucoup, je regarde mon ventre faire des vagues le soir et se déformer la journée. Elle prends de plus en plus de place et j’adore ça. Vivement qu’on se rencontre, je l’aime déjà tellement fort, c’est inexplicable.

7 réponses sur « MON 8 EME MOIS DE GROSSESSE : La fin est proche »

  1. Coucou
    Vraiment génial que tout ce passe bien ! J’ai 34 ans et je ne suis pas encore prête à faire ce pas!
    Et avec mes lombaires écrabouillé, j’ai déjà des soucis de dos, de nerfs qui se coincent, jusqu’à des coup de jus dans le cerveau parfois, alors ça me fait flipper et en même temps je sais que j’ai envie d’être maman et avoir mon propre enfant au moins 1 fois 🙂
    Le 2eme j’adopterai. Il y a tant d’enfants qui ont besoin d’un foyer pleins d’amour 🙂
    T’as entendu parlé de l’accouchement naturel à la maison ?
    ça se fait de plus en plus je crois! 🙂
    Passes une bonne soirée Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Je comprends que cette aventure peut faire parfois peur pour certaine femme et je peux comprendre, surtout avec tes soucis de dos. Moi même j’en ai a cause d’un accident que j’ai eu il y a 1 an et ça n’a pas aidé. Mais c’est tellement beau de porté la vie et l’ostéopathie pendant toute ma grossesse m’a fait un bien fou !
      L’adoption c’est une belle chose, j’admire ceux qui le font et en plus comme tu le dis beaucoup d’enfant on besoin de foyer et d’amour.
      Oui, j’ai entendu parler de l’accouchement à la maison, mais il est vrai que pour ma part je me sens plus rassurée d’être dans une maternité avec des sages femmes, car on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Belle soirée à toi aussi. Gros bisous 😘

      J'aime

  2. oh la la c’est bientôt la fin, comme tu dois être heureuse, j’attendais toujours le moment très proche du terme, la valise à préparer pour futur bébé, et effectivement on n’a besoin d’avoir la panoplie « super maman », quand bébé sera là tu sauras ce que tu auras besoin ! biz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s