1 MOIS DE NOUS

Comme beaucoup de maman j’ai envie de vous dire : Que le temps passe vite ! Ma petite fille a déjà 1 mois et demi, je n’en reviens pas comme le temps file à toute vitesse ! On m’avait prévenue ; on me l’avait répété. J’ai entendu cette phrase très souvent pendant ma grossesse : « Tu verras, quand ta fille sera là, ça va passer très vite, profites-en ! » Et ils avaient raison. Depuis son arrivée, dans ma vie, ou plutôt dans NOTRE vie, tout a changé. Oui c’est vrai, ce n’est pas facile tous les jours, nous sommes parents pour la première fois, il y a des choses qu’on ne maitrise pas encore, mais bordel, quel bonheur !

En tant que jeune mère, j’ai fais le choix d’allaiter mon enfant pendant ses premiers mois et donc de me consacrer à ma fille le plus longtemps que possible. C’était quelque chose qui me tenait à cœur, je voulais vraiment pouvoir le faire et y arriver. Avec chance et persévérance, l’allaitement s’est bien mis en place et je suis fière de pouvoir la nourrir de cette façon. La nourrir au sein est quelque chose d’unique et juste extraordinaire. Je ne m’attendais pas à ça ! C’est tellement plaisant de pouvoir croiser son regard lors des tétées, d’être en contact en peau à peau et en profiter pour faire des gros câlins. Mais il est vrai que ça na pas été facile tous les jours, Je suis passée par bien des étapes : entre les engorgements qui arrivent parfois, les tétées groupées qui peuvent durer des heures, se réveiller toutes les 3 heures les premières nuits, les pics de croissance qui demande à être au sein toutes les 30 minutes aura été très fatiguant. Mais au final, quand je vois le résultat et le lien que sa crée entre nous, ça en valait vraiment la peine ! Je ne regrette pour rien au monde d’avoir choisi l’allaitement et de sacrifier de mon temps pour elle. Je suis heureuse de pouvoir dire que je suis une maman allaitante malgré les difficultés du début et le manque de sommeil.

L’avantage de consacrer tout mon temps pour elle, me permet de voir son évolution et d’être présente pour les moments les plus importants. Comme ses premiers sourires, son premier « Areuh », ses premières douleurs, son premier médecin, sa première urgence médicale et tout ce qu’il sent suit. Mais il y a aussi des choses plus compliqué comme : gérer les changes, les tétées, les selles qui débordent, la maison à ranger, le linge à mettre à jour, s’occuper des animaux, essayer de trouver un peu de temps pour moi, gérer les finances, les papiers, les rendez-vous médicaux, et bien plus encore… Et oui, devenir maman c’est accepter de lâcher prise et accepter que tout ne soit pas parfait. Grâce à ma fille, je commence à me rendre compte que si je n’arrive pas à faire des choses et bien ce n’est pas la fin du monde. Il y a des priorités dans la vie et désormais, c’est elle qui passe avant tout.

Et puis, il y a eu ses premières péripéties. Si je vous parle de RGO, vous savez de quoi je parle ? C’est un « Reflux gastro-œsophagien » Et malheureusement, ma fille en souffre. On ne s’en est pas rendu compte tout de suite, mais les symptômes sont apparus au fur et à mesure. Quand un bébé souffre de remonté acide, difficile de gérer les pleures inconsolables et les nuits interminables, surtout quand nous sommes impuissant face à leur souffrance. Combien de fois je me suis retrouvée en train de pleurer avec elle car je l’a voyait souffrir. Heureusement que les médecins lui ont enfin trouvé un traitement qui lui convient car la pauvre, elle ne faisait que pleurer, dormait presque plus et se nourrissait plus à sa faim. Il faut savoir que c’est quelque chose qui est souvent héréditaire et que ce soit moi ou mon homme, tous les deux nous avons souffert de ça. Alors notre fille en souffre forcément, pas de chance. Mais pas de panique, c’est quelque chose de très courant chez les nourrisson et ça fini par disparaître en grandissant.

Voilà à quoi se résume ce premier mois. Une nouvelle aventure qui vient de commencer, un lien unique avec notre fille qui grandit jour après jour, du bonheur à en déborder et ressentir de la fierté juste en la regardant. La maternité c’est quelque chose de magique et fabuleux. Je découvre un amour dont je ne pourrais expliquer sa grandeur. Avec le papa, nous faisons de notre mieux pour que notre fille ne manque de rien, puisse se développer et grandir à son rythme. Maintenant qu’elle nous voit et nous reconnait quand elle nous regarde ; j’espère que du haut de ses 1 mois de vie, elle puisse se dire : « Je suis fière de mes parents »

4 réponses sur « 1 MOIS DE NOUS »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s