#2 LETTRE A MOI-MÊME : Tu es devenue maman

Chère Carolane, ça y est, tu es devenue maman et d’après ce que je vois tu te débrouilles vraiment très bien. Toi qui avait peur de l’après, toi qui redoutais certains moments du quotidien, je te trouve très à l’aise et très à l’écoute. Ta fille ne manque de rien, tu es toujours au petit soin pour elle, tu lui donnes tout ton temps. Parfois tu t’oublies même un petit peu, mais je sais que tu ne le fais pas volontairement et ça je crois, que toutes les mamans passent pas cette étape. Tu ne penses qu’à son bien-être et rien que pour ça, tu peux être fière de toi. Je sais qu’il y a eu des moments de doutes, des moments plus difficiles que d’autres et c’est normal. J’ai vu quelques larmes couler sur ton visage car tu pensais ne pas être à la hauteur et bien, c’est faux ! Regarde au jour d’aujourd’hui, ça fait bientôt 4 mois que ton enfant est venu au monde, et je te trouve très épanouie et très heureuse avec elle. Sois fière de la personne que tu es, mais aussi de la maman que tu es devenue.

Je sais que tu es passée par des étapes difficiles, je me souviens de cette naissance et de cette césarienne qui t’a plutôt marqué. Et bien même à ce niveau-là, je trouve que tu t’en sors très bien ! Tu aurais pu mettre plus de temps avant de vraiment retrouver ton corps et tes sensations. Regarde, aujourd’hui ton corps est en bonne santé et c’est le principal. Mais il y a vraiment une chose qui est différente et qui n’était pas présent sur ton corps avant l’arrivée de ta fille, c’est ta cicatrice. Et si je ne me trompe pas, il me semble que maintenant tu l’adores ! Et tu as bien raison. Cette cicatrice, c’est votre histoire, c’est sa signature, que tu garderas toute ta vie. Au départ je me souviens que tu l’as regardé avec des larmes, en te disant que tu avais échoué… Mais pourquoi être aussi dure avec toi-même ? La preuve, au fur et à mesure, je t’ai vu la toucher, la masser et l’hydrater. Aujourd’hui je vois même un sourire sur ton visage quand tu regardes le bas de ton ventre et tu as raison, elle est belle cette cicatrice, même mieux ; elle est magnifique.

Et cet allaitement alors, je sais que ça ne sait pas vraiment fait naturellement. Tu as cru que tu étais incapable au début et que tu n’y arriverais jamais. Pourquoi toujours partir si défaitiste ? Après tout, tu apprends, c’est ton premier enfant, on ne peut pas tout savoir comme ça en un claquement de doigt. Tu as appris jour après jour à nourrir ton enfant, tu as réussi à passer au dessus de la douleur des engorgements et rien que pour ça, bravo. Tu as su te faire confiance et tu as appris à faire abstractions de certaines choses, alors tu vois que tu es capable d’y arriver toi aussi ! Toi seule sait ce qui est bon pour ton enfant, et ce que tu lui proposes est bon pour elle. Alors arrête d’écouter ce qu’il se passe autour de toi et fais-toi confiance. En tout cas, chapeau pour avoir atteint les 4 mois d’allaitement ! J’espère que cela te permettra de te rendre compte que tu as autant de capacité que les autres mamans.

Enfin, je voulais te féliciter à réussir à concilier ta vie de maman et ta vie de femme. Alors je sais, parfois tu es débordée, tu n’arrives pas à faire tout parfaitement, mais ce n’est pas grave. Le principal c’est que tu puisses prendre un peu de temps pour toi aussi. Il ne faut pas utiliser le temps que pour prendre soin de ta maison, il faut aussi que tu te chouchoute et que tu puisses te faire plaisir avec des petites choses du quotidien. Pour ce qui est de ta vie professionnelle, je t’ai vu prendre les devant et travailler dès que le temps te le permettait. Je sais à quel point cette reconversion te plaît et que tu vas t’épanouir dans ce domaine. Tu es en train de te créé une vie meilleure et atteindre un objectif qui te faisait secrètement rêvée. Tu es capable de réussir ta vie toi aussi, alors même si ton entreprise a vu la porte se fermer, ne t’en fais pas. Cette porte ci, s’ouvre à toi et quand tu découvriras ce qu’il se cache derrière, tu prendras conscience que c’est cette voie qu’il fallait que tu empreintes.

J’espère désormais qu’à partir d’aujourd’hui tu vas prendre confiance et te rendre compte que tu es, toi aussi, une belle personne. Je suis certaine qu’un jour dans les yeux de ta fille, tu pourras y lire de la fierté. S’il te plaît, fait moi plaisir, arrête de toujours croire que tu n’es pas capable car honnêtement il faut que tu ouvres les yeux !

A toi très chère Carolane, à toi la maman parfaitement Imparfaite.

Avec toute ma sincérité.


Pour ne rater aucune nouveauté du blog, il vous suffit d’y inscrire votre adresse e-mail

2 réponses sur « #2 LETTRE A MOI-MÊME : Tu es devenue maman »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s