La pollution numérique : 4 conseils pour réduire son impact environnemental

La pollution numérique : 4 conseils pour réduire son impact environnemental

La pollution numérique ? Je suis sûre, que vous avez déjà entendu ce terme quelque part. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Je vous explique tout dans cet article, et je vous cite mes 4 conseils pour réduire son impact environnemental. 

La pollution numérique, c’est quoi ?

La pollution numérique est un terme qui désigne les impacts environnementaux négatifs générés par les technologies de l’information et de la communication. Ce terme rassemble les déchets qui sont liés à la création, à l’utilisation et à l’importation des appareils connectés (ordinateur, tablette, smartphone…). Pour consommer Internet, cela demande une grande ressource d’énergie en électricité pour faire fonctionner nos objets connectés, ce qui génère, malheureusement, une grande répercussion sur notre environnement.

Mais pas de panique ! Même si ce que vous venez de lire peut inquiéter, il existe bien heureusement des solutions, pour réduire notre pollution numérique sur notre environnement.

4 conseils pour réduire sa pollution numérique

Avant toute chose, il est nécessaire de prendre conscience de l’effet néfaste que cela a sur notre planète. C’est pourquoi, il faut se poser les bonnes questions. Bien sûr, il ne faut pas non plus culpabiliser. Car nous le savons, et moi la première, nous avons de plus en plus de métier qui ont besoin d’ordinateur et d’Internet. Ensuite, le télétravail, c’est énormément développer, et donc, on demande encore plus de connexion Internet au quotidien.

Mes astuces pour adopter un comportement écologique dans son quotidien :

1 – Nettoyer sa boite mail :

C’est la première chose à mettre en place dans son quotidien. Pour ma part, je suis une grande maniaque, alors, naturellement, je trie constamment ma boite mail pour y voir plus clair. J’aime quelle soit vide et bien rangée.

Petite information importante : 30 mails = consommation d’une ampoule laissée allumer toute la journée

Donc n’attendez plus et trier, ranger et supprimer vos mails non-importants ! Vous ferez un geste pour la planète.

Créer une messagerie eco-friendly avec « Newmanity »
Nettoyer votre boite mail avec l’aide de « Cleanfox »

2 – Changer son moteur de recherche :

En utilisant un moteur de recherche eco-friendly, vous limitez directement l’impact environnemental. Voici 3 moteurs de recherches intéressants :

  • Ecosia : un moteur de recherche solidaire qui reverse 80 % de ses bénéfices à un programme de reforestation présent dans les pays du sud. 1 clique = 1 arbre planté !
  • Lilo : un moteur de recherche solidaire français dont le but est de financer des projets de son choix liés à la protection de l’environnement, du social et de la protection des animaux.
  • Ecogine : Un méta-moteur de recherche français, éthique et écologique qui finance des associations qui agissent pour l’environnement.

3 – Changer sa façon de consommer sur le web :

Les vidéos en ligne représentent 1 % des émissions de gaz à effet de serre, à l’échelle mondiale (c’est impressionnant, on est d’accord !). Pour pouvoir diminuer cette empreinte carbone au maximum, voici 3 solutions :

  • Télécharger des vidéos est bien mieux que de regarder en streaming
  • Diminuer la qualité de la vidéo lors du visionnage
  • Utiliser le réseau WIFI plutôt que le réseau 4/5G

4 – Prolonger la longévité de nos équipements numériques :

Lutter contre la surconsommation et les déchets numériques, c’est une très bonne idée ! Voici quelques astuces pour y arriver :

  • Acheter d’occasion : C’est l’une des meilleurs solutions, la seconde main est très en vogue en ce moment.
  • Réparer ses appareils numériques : Pourquoi en acheter des nouveaux si celui-ci après réparation fonctionne correctement ?
  • Proposer un de don de ses appareils : Il est possible de faire des dons sur Lacollecte.tech, qui est un membre de l’écosystème d’Emmaüs

Un petit geste chaque jour, c’est déjà gagné ! Agissons ensemble, pour réduire notre pollution numérique au quotidien.

2 réponses à “La pollution numérique : 4 conseils pour réduire son impact environnemental”

  1. intéressant et j’avoue que je suis très attentive à vider mes boites mail régulièrement, je n’utilise pas de cloud, mais je stocke mes documents sur un disque dur externe, c’est mieux et plus sécurisant ! biz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :